Archives par mot-clé : relation d’emploi

Flexibilité du temps de travail et relation d’emploi

Alors que la flexibilité du travail et de l’emploi constitue aujourd’hui un véritable choix stratégique de gestion, cet article étudie comment la flexibilité du temps de travail prend sens chez les individus et les groupes, comment son recours est perçu et justifié, et comment la relation d’emploi s’en trouve finalement remodelée. Au travers de deux études de cas, les auteurs identifient la disponibilité temporelle comme l’enjeu central de ces pratiques et de l’émergence d’une nouvelle relation d’emploi, davantage individualisée, personnifiée et informelle.

Taskin.L, Schots.M, Socio-Économie du Travail n°26 (Économies et Sociétés, tome XXXIX), août 2005, p.1471-1501.

Page d’accueil / Home Page

L’impact de la crise économique sur les modes de production des normes de la relation d’emploi : l’exemple de six pays d’Europe occidentale

La crise économique offre une expérience pour comparer les réactions des systèmes de relations professionnelles en Europe occidentale en fonction des spécificités nationales des modes de production des normes de la relation d’emploi. Trois situations typiques sont distinguées. Elles permettent d’invalider l’hypothèse d’une stricte dépendance de sentier et de démontrer l’absence d’une one best way de réaction à la crise. La persistance de la crise crée une fenêtre d’opportunité pour mettre en œuvre des modifications des normes de la relation d’emploi qui figuraient de longue date à l’agenda social.

Freyssinet.JSocio-Économie du Travail n°33 (Économies et Sociétés, tome XLV), août 2011, p. 1227-1264.

Page d’accueil / Home Page

Sécurisation des trajectoires professionnelles, institutionnalisme commonsien et marchés transitionnels

La sécurisation des trajectoires professionnelles, telle que conçue par l’approche des marchés transitionnels, est peu théorisée, faute d’être intégrée à un cadre conceptuel élaboré qui lui donne une véritable consistance théorique. L’institutionnalisme commonsien peut pallier ce problème. Cet article présente une théorisation commonsienne de la sécurisation des trajectoires professionnelles inspirée d’une analyse transactionnelle de la relation salariale.

Morel.S, Socio-Économie du Travail n°34 (Économies et Sociétés, tome XLVI), juin 2012, p.1211-1240.

Page d’accueil / Home Page