Modes d’accès à l’emploi des diplômés en Côte d’Ivoire

L’objet de cet article est d’analyser l’impact des relations sociales et des intermédiaires institutionnels sur le recrutement des diplômés en Côte d’Ivoire. Depuis la crise économique des années 1980, l’insertion des diplômés a cessé d’être systématique et désormais l’accès à un emploi stable résulte de la mobilisation de relations sociales. L’effet du mode de prospection du marché sur la qualité de l’appariement est capté par un modèle de choix discret. Il établit un lien entre les caractéristiques individuelles et la stratégie de recherche d’emploi. Il en ressort de façon significative que les femmes utilisent plus les relations personnelles que les hommes et que les plus diplômés de formation générale occupent des emplois instables. L’étude suggère un renforcement de capacité des structures légales de placement afin de réduire l’asymétrie d’information et les inégalités sur le marché du travail.

WAPOH H., Modes d’accès à l’emploi des diplômés en Côte d’Ivoire, Socio-Économie du Travail n°35 (Économies et Sociétés, tome XLVII), mai 2013, p.691-723.

Page d’accueil / Home Page