In memoriam, Gérard Destanne de Bernis (1928-2011)

Les rapports de Gérard de Bernis avec l’économie du travail apparaissent paradoxaux. Les transformations du travail et les luttes des travailleuses et des travailleurs ont été au centre de sa réflexion et de ses engagements. Cependant, lorsqu’on mesure l’importance de ses apports dans de multiples autres domaines (économie du développement, économie industrielle, économie de l’énergie, économie de la santé, relations économiques internationales…), il est surprenant de constater la rareté de ses contributions à l’économie du travail.

Une hypothèse possible est que Gérard de Bernis considérait le travail et les travailleurs comme des catégories d’analyse et d’action trop fondamentales pour être abordées dans le cadre de l’économie du travail, telle qu’elle est usuellement délimitée comme champ spécialisé de l’analyse économique.

Ses interventions, scientifiques et militantes, sur ce terrain prennent rétrospectivement une double dimension.

Freyssinet.J, Socio-Économie du Travail n°33 (Économies et Sociétés, tome XLV), août 2011.