Analyse sociétale des marchés du travail des scientifiques: premières réflexions sur la forme professionnelle d’hybridation entre la science et l’industrie

Ce texte tente de traiter, à partir de la problématique du marché du travail des scientifiques, deux questions : la nature d’hybridation de la science et de la technologie et ses formes institutionnelles ; la « déconstruction/reconstruction » de pratiques professionnelles et de trajectoires de mobilité des scientifiques. Notre analyse sur la formation et l’insertion professionnelle des jeunes chercheurs dans une perspective de comparaison internationale montre à la fois les tensions « générales » qui naissent de cette hybridation de l’académie et de l’industrie et surtout la façon dont les différents espaces sociétaux orientent l’émergence des nouveaux dispositifs, pour faire face à l’incertitude de la production cognitive et de la formation  des compétences professionnelles.

Lanciano-Morandat.C, Nohara.H, Socio-Économie du Travail n°22 (Économies et Sociétés, tome XXXVI), août 2002, p.1315-1347.        

Page d’accueil / Home Page